La liposuccion est-elle douloureuse ?

La douleur post-liposuccion est une préoccupation courante et sa gravité varie d’un patient à l’autre. Curieusement, les femmes semblent généralement mieux tolérer cette douleur que les hommes, peut-être en raison de leur expérience avec des douleurs cycliques mensuelles.

Cependant, chaque cas est unique. La liposuccion douleur, en général, peut être décrite comme modérée à intense, et l’intensité dépend souvent des zones traitées.

Par exemple, la liposuccion cuisse douleur, en particulier à l’intérieur des cuisses, et la liposuccion des “poignées d’amour” ou hanches, sont souvent signalées comme étant parmi les plus inconfortables. La liposuccion des genoux peut entraîner une sensation de “peau cartonnée”, qui heureusement s’estompe après quelques semaines.

Les médicaments antidouleur sont généralement efficaces, et la plupart des patients peuvent s’attendre à une réduction de leurs capacités quotidiennes pendant environ 5 à 7 jours. Bien entendu, traiter une seule zone peut réduire cette période, tandis que traiter plusieurs zones peut l’étendre jusqu’à 10 jours.

Les douleurs post-liposuccion sont souvent comparées à des courbatures intenses. Les zones traitées peuvent également présenter des ecchymoses ou des “bleus” pendant 15 à 21 jours. Ces douleurs sont généralement plus prononcées lors des mouvements et tendent à s’atténuer au repos. Cependant, il est crucial de ne pas rester immobile trop longtemps. Il est recommandé de faire des exercices légers quotidiennement pour réduire le risque de complications, comme la phlébite.

En résumé, la liposuccion douleur combien de temps ? La période post-opératoire la plus inconfortable dure généralement une semaine, avec une amélioration notable et une reprise des activités normales à partir de la deuxième semaine. Les ecchymoses, quant à elles, disparaissent généralement d’ici la troisième semaine.